Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote in amours_de_fans,
Les divagations de Nelja
flo_nelja
amours_de_fans

[Avent] Mo dao zu shi

Mo dao zu shi est un roman chinois de Mo Xiang Tong Xiu, traduit en anglais sous le nom GrandMaster of Demonic Cultivation (voilà un lien vers le texte complet en ligne). C'est un roman de fantasy qui mélange une romance m/m, de la tragédie familiale, et une enquête de fantasy, de façon que j'ai trouvée particulièrement réussie. Chacun des aspects est très intéressant en soi, aucun ne semble jamais être un prétexte pour les autres.

Récemment, ce roman est devenu très populaire en Chine, et a eu non seulement une adaptation, mais plusieurs adaptations ! En manhua, en donghua (dessin animé), en série live (sous le titre The Untamed) et en audio drama.

Pour l'instant je ne connais que le livre et le donghua, donc je vais me concentrer sur ceux-là, mais n'hésitez pas à commentez si vous connaissez les autres formats !

MDZS



L'histoire

Wei Wuxian était un nécromancien craint et détesté, qui a fini par être tué par une coalition de toutes les armées de "cultivateurs" (c'est comme cela que ce monde appelle des sortes de magiciens-exorcistes) contre lui. On a essayé depuis d'invoquer son fantôme, pour savoir ce qu'il était devenu, mais son âme semble avoir été entièrement détruite.

Jusqu'au jour où un cultivateur qui se fait harceler, Mo Xuanyu, réussit l'impossible. Il connaît sa réputation, et il est prêt à lui donner son corps et sa vie contre une vengeance contre sa famille.

Et Wei Wuxian se retrouve rappelé du monde des morts. On découvre assez vite qu'il ne correspond pas exactement à sa réputation (mais peut-être un peu ?), qu'il n'avait pas spécialement prévu de posséder quelqu'un ou de le venger horriblement (mais il n'a pas vraiment le choix), et qu'il a un sens de l'humour absolument détestable et hilarant.

Et heureusement qu'il est là, car en plus de lui, il y a dans la maison de celui qui l'a invoqué une main hantée, et peut-être que même les experts cultivateurs qui ont été appelés pour régler le problème n'y arriveraient pas sans lui. Bien sûr, il soupçonne qu'ils voudraient tous le tuer à nouveau dès qu'ils auront la moindre idée de son identité, ce qui n'arrange rien.

Il finit cependant par faire ses preuves, et par cotôyer des gens qu'il a connus autrefois (son frère adoptif Jiang Cheng, son ennemi/rival/ami/c'est compliqué Lan Wangji), sous un faux nom. Il les connaît très bien. Il doit faire semblant de ne pas les connaître du tout. Et voilà que le bras fantôme n'est qu'une partie d'un cadavre très dangereux et très puissant, tellement le que couper en morceaux n'a pas réussi à le neutraliser. De plus, personne ne sait qui c'est.

Comme je le disais, j'ai adoré comment les différents arcs s'entremêlent. Le passé de Wei Wuxian, présenté sous forme de flashbacks, avec les raisons pour lesquelles il a sombré dans la nécromancie, les mélanges de hasard, de mauvais choix et de cruauté extérieure qui l'ont séparé de son frère et de ses amis ? J'ai adoré, j'aime les héros déchus, mais j'aime aussi comment même à son plus bas, Wei Wuxian n'est jamais aussi horrible que sa réputation, et certains de ses choix sont même des choix de principe mal interprétés. "L'histoire est écrite par les vainqueurs" est un message fort de la série.

La romance entre Wei Wuxian et Lan Wangji ? Imaginez un personnage principal qui adore flirter superficiellement, qui en plus se retrouve à posséder un jeune homme homosexuel et se demande comment maintenir sa couverture. Et Lan Wangji, qui vient d'une école de cultivation formée par des moines, qui a été elevé pour au mieux réprimer, au pire cacher toutes ses émotions, ce qui fait que Wei Wuxian ne sait pas du tout où ils en sont émotionnellement. Le slow burn / pining / UST est juste magnifique. Dans les adaptations, pour des raisons de censure chinoise (bouh) elle n'a pas été rendue explicite, mais elle reste complètement évidente, parce qu'elle est toujours au centre des motivations et des doutes des personnages. Dans le livre elle est, au contraire, un peu trop explicite pour mes goûts : j'ai adoré la partie UST mais une fois qu'ils sont ensemble les scènes de sexe ne sont pas mes préférées. Mais émotionnellement, la satisfaction !

L'enquête surnaturelle ? Très intéressante, juste la bonne quantité de creepy - ce n'est pas de l'horreur pure, mais c'est quand même de la fantasy centrée sur la nécromancie. Des émotions pures et cruelles de fantômes ou autres morts-vivants, des plans de génies maléfiques qui peuvent parfois être contrariés par un autre plan, et au milieu de tout cela, l'intelligence très vive de Wei Wuxian, toujours limitée par son statut complexe à naviguer parmi les clans de cultivateurs et le rôle qu'il doit jouer. J'ai laissé entendre dans la partie précédente qu'il y avait surtout deux personnages principaux, et c'est vrai, mais tout le monde a ses motivations personnelles et politiques.


Les adaptations

Comme une partie de la magie est pratiquée avec de la musique - du moins, dans les écoles des deux personnages principaux - cela fait plaisir d'entendre une adaptation. Je ne m'y connais pas du tout en musique chinoise traditionnelle, mais j'aime ce qu'ils ont choisi.

Voilà le générique du début du donghua

Quelques détails de scénario ont été changés dans l'adaptation en anime, et surtout, tous les flashbacks ont été concentrés au début au lieu de les alterner. C'est un choix narratif qui, de mon point de vue, marche bien. Mais j'aime la version du livre aussi.

Je n'ai pas vu la version live ! On m'a dit qu'elle y allait fort niveau émotions, même si là enore il y a des changements de scénario qui sont discutés.

250px-Theuntamed.jpg


Les points négatifs

* Je ne parle pas chinois. J'ai eu le plus grand mal à retenir qui était qui. Ces personnages ont tous un nom de naissance, un nom honorifique, et certains ont un titre aussi ! Et en plus, dans la version donghua, ceux qui sont de la même famille sont aussi dessinés avec une ressemblance familiale très forte et tout le monde a les cheveux longs ! Ha, ça n'a pas été facile. (Maintenant, ça va, je maîtrise)

qcx5CxSqeQ062oRczQtd9deiclpcWaIdhr9sr0t0foU.jpg
(Note : ils n'y sont pas tous. Disons que ça inclut la plupart des personnages de la saison 1)

* Pas assez de personnages féminins, et parmi ceux qu'il y a, toutes ne sont pas également développées.

* Je n'ai lu du livre qu'une traduction amateur, mais le style n'est pas particulièrement remarquable, on est plus là pour l'histoire et les personnages. Et comme je le disais, les scènes de sexe font très... yaoi de quand je commençais le yaoi.

* Mais sérieusement, c'est très bien, tentez le coup quand même, avec le format qui vous plaira le mieux !
Tags: avent, rec:anime, rec:roman yaoi
Subscribe

Recent Posts from This Community

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments