?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

[Avent] Rec : Farscape

Farscape est une série de science-fiction australienne de la fin des années 90, qui se trouve être la série qui m'a fait le plus couiner de cette année, parce que je découvre toujours tout après tout le monde. :-)

Le héros, John Crichton, est un astronaute de nos jours (enfin, à la fin des années 90). Un jour, lors d'une expérience, il passe par accident dans un "wormhole" (trou de ver, communication instantanée et non-reproductible à de très grandes distances) et se retrouve dans une galaxie lointaine.
Comme il n'a vraiment pas de bol, il se crashe dans un autre vaisseau par accident et le pilote ne survit pas. De plus, il se trouve être le frère d'un mec important dans l'empire galactique local.
Et John se retrouve à faire alliance avec une bande de prisonnier évadés d'une geôle fasciste de l'empire galactique en question. Qui sont d'espèces, de cultures, de personnalités et de compétences très différentes, dans un vaisseau vivant. Et même s'ils n'ont rien à voir avec les autres, pour eux c'est Crichton l'extra-terrestre, parce que même s'ils connaissent des espèces qui ressemblent physiquement aux humains, sa physiologie et sa culture sont des choses dont ils n'ont jamais entendu parler ! Alors qu'ils connaissent quand même les civilisations les uns des autres, malgré les différences !

Le début est formé d'épisodes indépendants dans lesquels les héros rencontrent à chaque épisode un alien-de-la-semaine différent, tout en essayant, selon le cas, de survivre, de faire du commerce, de les aider, et parfois les limites ne sont pas si claires que ça.
Pendant ce temps, les passés plus ou moins troubles des personnages sont révélés (Les "Peacekeepers" ont beau être une dictature, certains sont en prison pour une raison), ils apprennent à se supporter (ce n'était pas gagné), et d'échapper au capitaine Peacekeeper déjà cité, qui les a malencontreusement laissés échapper, sans compter que son frère est mort, il croit que c'était exprès, et maintenant c'est personnel.

A ce moment, je regardais sans m'ennuyer, mais sans pour autant me dire que c'était la série du siècle.
Certains épisodes étaient quand même bien meilleurs que d'autres.
Mais c'était sympathique, parce que j'aime bien le fait d'avoir un héros geek (à la fois dans le sens que c'est un scientifique avant d'être un homme d'action, et qu'il fait des références délirantes de sous-culture populaires toutes les dix minutes, dans un mécanisme de compensation pour le fait qu'il est vraiment loin de chez lui), et parce que les personnages sont intéressants, et les compétences des personnages complémentaires et utilisées de façon astucieuse. Ca fait très jeu de rôles. ^^





De gauche à droite, nous avons :
- Crais, le capitaine qui poursuit les héros. Oui, les Peacekeepers ont une apparence humaine.
- Chiana, la voleuse et séductrice du groupe, complètement chaotique et avec le sens de l'humour qui va avec
- Zhaan, la prêtresse qui est une plante vivante avec des pouvoirs psi, plus le pouvoir de supporter tout le monde ^^
- Aeryn, ancien soldat Peacekeeper qui a été exilée pour avoir parlé aux personnages sans avoir réussi à les tuer, et qui, au début, leur en veut énormément pour ça. Complètement badass, et intérêt amoureux de Crichton
- John Crichton lui-même, scientifique, touriste involontaire mais tout aussi paumé, louzeur professionnel, spécialisé en wormholes pour des raisons improvisées, il veut vraiment rentrer chez lui, spécialisation secondaire en plans foireux qui sauvent la situation mais de façon ridicule ♥
- D'Argo, guerrier honorable qui a du mal avec les gens qui ne sont ni l'un ni l'autre et voudraient l'entraîner à faire comme eux pour des raisons aussi basses que la survie

Et, tout en bas :
- Rygel, Dominar en exil qui règles sur des milliards de sujets. Très bon en diplomatie, magouilles, et trahison des autres personnages dès que ça l'arrange un peu. Proteste énergiquement de ne pas avoir été cité en premier.

Et, en fond :
- Le vaisseau elle-même, Moya, qui communique avec les personnages par l'intermédiaire de son Pilote non-représenté sur la photo. Au début on croit que s'ils ne montrent pas beaucoup de caractère c'est parce qu'ils n'ont pas beaucoup de personnalité, mais non, au fur et à mesure qu'ils deviennent plus à l'aise avec les personnages, on comprend que c'est juste parce qu'ils sont adorablement choupi.
(Même si le Pilote ressemble à un crabe alien et le vaisseau à... des décors ^^)


Et puis, vers les deux tiers de la saison 1, le scénario global commence à démarrer, on a un nouveau méchant, et là ça commence à devenir vraiment intéressant !
En plus, comme ils ont fini de présenter les personnages, ils commencent à les faire évoluer, et c'est vraiment intéressant aussi ! Plus ça va, plus on est fan de toute la bande !
Et on en retrouve parfois des premiers épisodes, aussi, parfois de façon attendue, et parfois... non, et au total, ils n'ont plus l'air si indépendants que ça non plus.
Au total, il y a quatre saisons de 22 épisodes, et deux téléfilms qui se passent après (et qui sont une sorte de résumé de la saison 5 qui n'a jamais existé pour cause de budget)

Alors, ce que j'aime dans cette série !

- Le côté, comme je le disais, un peu jeu de rôles des scénarios, avec des personnages qui ont peu de moyens mais les utilisent de façon astucieux, dans des plans qui ont l'air complètement tirés par les cheveux, et finissent par marcher, avec des petits plans B ou C improvisés... et ça marche parce qu'ils sont bons, et qu'ils ont de la chance, mais pas parce que les méchants sont mauvais. Ils savent très bien jouer aussi. J'aime ce genre de confrontations.
Un peu avant la fin de chaque saison, il y a ce que j'appelle un pré-final, un groupe de 3 épisodes où les personnages, au lieu de réagir à un danger, sont les assaillants qui vont infiltrer, cambrioler ou détruire une base d'un méchant plus ou moins local, et c'est bourré de rebondissements et de bonnes idées, tout le monde sans exception sert à quelque chose, j'adore !

- Pour une série qui vu l'époque et les moyens a des aliens qui ne sont pas des images de synthèse, qui sont créés uniquement avec de bons maquilleurs et de bons marionnettistes, c'est impressionnant à quel point malgré le côté kitsch on finit par y croire, ce sont vraiment des personnages avec une personnalité.
En règle générale, cette série invente beaucoup d'espèces qui sont crédibles, qui à la fois ont des caractéristiques d'espèce ou de culture bien distinctes, mais où on voit sans difficultés les individualités malgré tout. J'ai un faible pour comment sont écrits les Léviathans, ces vaisseaux vivants, donc.

- Au fur et à mesure que la série était sûre d'avoir du succès, elle se permet des épisodes de plus en plus délirants. Je dis souvent "mon épisode préféré est le premier épisode qui se passe entièrement dans l'inconscient du héros", et voilà, ça veut tout dire, ce n'est pas le dernier. Il y a un épisode dans un jeu vidéo, un épisode cartoon, plein de délires surréalistes qui pourtant font complètement sens dans la continuité et aident même à définir les personnalités des personnages impliqués.

- Le fanservice complètement assumé ! Il y en a pour tous les goûts, un certain nombre de demoiselles alien sont très sexy, mais John rend aussi très bien en pantalon de cuir moulant, et je fantasme complètement sur le grand méchant. La série est très sexualisée et aborde très ouvertement le thème des relations amoureuses et sexuelles entre espèces différentes, parfois avec un effet hot, parfois dérangeant, parfois hilarant, et parfois tragique vu le contexte.
Aussi, les scénaristes (et les responsables des costumes) sont des fétichistes. ^^


Outre le côté relations sexuelles alien que j'ai déjà évoqué, et différences biologiques ou culturelles, on trouve dans la série beaucoup de vêtement en cuir (tous les personnages se font relooker tôt ou tard ; là ce n'est que le début, fin de la saison 2), pas mal de corsets, des personnages prisonniers (qui ont toujours un rôle dans le scénario, mais au bout d'un certain temps ça finit par se voir), pas mal de contrôle mental (idem, et oui, si vous vous demandez, il y a un épisode avec du alien sex pollen), du subtext sado-masochiste lourd, un peu de crossdressing, un peu de subtext slash ou femslash (pas autant qu'on a pu en voir dans des séries plus tardives, malheureusement, mais Chiana comme Scorpius me semblent bisexuels, plus quelques sous-entendus), et probablement plus de vomi que nécessaire. ^^
Warren Ellis a décrit la série comme "The story of one American's descent into Australia's BDSM scene." ^^

- Et le dernier point est personnel, mais je suis terriblement, totalement fan du Grand Méchant, Scorpius (tout à gauche sur l'image que je viens de donner)
Au début, je me moquais de son costume à faire le Grand Méchant dans un porno sm (et plus tard, il y a encore plus de quoi se moquer... chemise hawaienne, les gens ? ^^), mais plus ça va, plus on se rend compte qu'il est doué, très intelligent, très prévoyant, implacable, et au fur et à mesure qu'on le développe personnellement on finit par s'attacher à lui alors qu'il ne s'arrête jamais d'être horrible. En fait, c'est terrible comme il réussit à donner des sentiments mêlés, à être à la fois terrifiant, hilarant, et classe.
Accessoirement, et j'en parle parce qu'on est sur cette communauté ^^, la façon dont il poursuit le héros à travers toute la galaxie (pour récupérer ce qu'il sait de la technologie des wormholes et en faire des armes) est tellement obsessionnelle qu'il est très facile d'y voir du slash. C'est très courant, vous me direz, dans les séries.
Ce qui l'est moins, c'est que John en a totalement conscience et passe son temps à faire des remarques sur ça. ^^
Scorpius: Oh! Hello Crichton! I have traveled a long, long way just to see you again!
John: I hate to say that you've wasted your time Scorpy, but you have.
Scorpius: You know that no matter what you think, the rift between us need not be terminal.
John: Go away, Scorpy. It's over. Find another girlfriend.

(Ce n'est que leur deuxième rencontre. Ca devient bien pire après ^^)


En bref : Farscape, c'est du bon, regardez-en !
(Et je répondrai à toutes les questions que vous pourrez poser ^^)

Comments

( 19 comments — Leave a comment )
berylia
Dec. 14th, 2011 09:16 pm (UTC)
Et donc ça se trouve facilement en magasin en France ?
flo_nelja
Dec. 14th, 2011 09:17 pm (UTC)
Ah, la question qui fache. Non, l'édition française est toute pourrie, et trop chère, en plus, par "coffrets" de tiers de saison. Je conseille vivement la version australienne. Ou des versions pirates, lalala.

Sinon, sofi_cerise avait trouvé un site où on pouvait les regarder en français, en streaming. Je peux lui demander l'adresse...
berylia
Dec. 14th, 2011 09:19 pm (UTC)
Donc j'essaierai de me les procurer pour voir ce que ça donne... Merci.
flo_nelja
Dec. 14th, 2011 09:32 pm (UTC)
Yeah ! Juste par curiosité, c'est quels points qui t'ont tentée ?
berylia
Dec. 15th, 2011 05:13 am (UTC)
Le slash et surtout le fait d'en avoir déjà entendu parler.
pck_c_toi
Dec. 14th, 2011 10:28 pm (UTC)
Encore une série ajoutée à ma liste "quand j'aurais acheté mon DDE et que les séries en cours seront en hiatus parce que là je n'ai vraiment pas le temps" !

Merci du primer, elle a l'air de rassembler pas mal de choses que j'aime =)
flo_nelja
Dec. 14th, 2011 10:30 pm (UTC)
Cool ! Tu aimes quoi d'autre ? Parce que du coup, ça pourrait faire des recommandations pour moi ! :-)
luthinuvielle
Dec. 14th, 2011 10:49 pm (UTC)
Farscaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaape !!!!!

A l'époque ou j'avais une télé je passait les moments d'ennui sur sérieclub. Et je ne sais pas pour aujourd'hui, mais a l'époque c'était très geek. Entre les rediffusions de Starsky et Hutch, les deux minutes du peuple, Stargate SG1 et autres il y avait Farscape sur lequel on s'est rapidement branchés (nous = mes frangin, moi même et occasionnellement mon père).

Mon père adorait les références scientifiques et pop-cultures, mes frangins les aventures et les jolies filles, et moi le mélange de tout ça avec les tenues en cuir, les sous-entendus et l'espèce d'ambiance un peu louche mais généralement bonne enfant du vaisseau.

Du coup merci : tu as parfaitement résumé tout ce que j'aime dans cette série :)

Je n'aurai pas pensé à la phrase "The story of one American's descent into Australia's BDSM scene", mais pourquoi pas.

Ayant loupé quelques épisodes je n'ai pas vu le sex-pollen du coup si je la trouve en streaming il faudra que je la regarde en entier. Par pur intérêt scientifique bien sur.

Je me rappel d'un épisode ou il leur manque un élément radioactif pour faire repartir le vaisseau et John par à sa recherche sur une planète ou les aliens ne sont pas bienvenue. Une femme le cache et lui offre a manger, et au moment de se mettre a table le détecteur qu'il a amené deviens fou. Il croit a une tentative d'empoisonnement, mais en fait sur cette planète cet élément radioactif rare ailleurs est utilisé comme sel de table...

Juste une exemple du choque des cultures que j'aime beaucoup dans la série. En plus de John qui se montre très geek pour ne pas oublier la terre.

Merci donc ^^
flo_nelja
Dec. 14th, 2011 10:58 pm (UTC)
Ils repassaient tout, ou juste les deux premières saisons ? Le "sex pollen" (c'est une expression, c'est un gaz, en l'occurence) est dans la troisième.

Ouaip, moi aussi, j'adore comment les différences culturelles sont écrites dans cette histoire. En particulier, comment le fait que le rapport à la romance soit... différence dans la culture Peacekeeper affecte la relation entre John et Aeryn.
luthinuvielle
Dec. 14th, 2011 11:07 pm (UTC)
Je ne me rappel pas, juste que les diffusions ont duré un moment vers 2002, 2004 et que je regardait autant d'épisodes que possible. Et je suis certaine de ne pas avoir vu celui là.

Mais on peu les voir sur DpStream, du coup je vais essayer de m'y remettre. :)
flo_nelja
Dec. 14th, 2011 11:09 pm (UTC)
C'est simple de savoir, en fait, vu qu'il y a des nouveaux persos dans les saisons 3 et 4. Est-ce que tu connais Jool, Sikozu, Noranti ?
(Je ne les ai même pas présentées dans mon article, pour ne pas spoiler ^^)
luthinuvielle
Dec. 14th, 2011 11:46 pm (UTC)
(google image pour la mémoire floue)

Jool oui, Sikozu non et Noranti... je m'en souviendrai mais là non.
flo_nelja
Dec. 15th, 2011 09:14 pm (UTC)
OK, donc saison 3 oui mais saison 4 non. ^^ Merci !
luthinuvielle
Dec. 15th, 2011 09:52 pm (UTC)
De rien :)
marryblack
Dec. 15th, 2011 10:55 am (UTC)
"Et John se retrouve à faire alliance avec une bande de prisonnier évadés d'une geôle fasciste de l'empire galactique en question."
Mais est-ce qu'ils recevaient la 5ème et la 6ème chaine? Sinon c'est dégueulasse!


Et sinon... John là... C'est Ben Browder Oo PUTAIN je viens de comprendre 3 minutes de l'épisode 200 de SG1 (et je découvre par la même que du coup stai drole) énorme xD
Merci pour ce moment de communion avec l'univers toussa

Et puis je regarderais peut-être du coup (quand le millier de séries que j'ai à regarder sera réduit un peu...)
flo_nelja
Dec. 15th, 2011 09:11 pm (UTC)
:-) pour les gens qui comprennent mes vieilles références.

Ouiiii, Ben Browder et Claudia Black !

Tu parles du passage où quelqu'un dit à Vala "si tu dois copier quelque chose, copie un truc inconnu" et où il y a une parodie de Farscape où les persos ne font rien d'autre que dire des gros mots alien ?

Il y a d'autres passages de Stargate qui sont bien plus drôles avec Farscape en tête, comme celui où Vala dévisage Cameron de haut en bas lors de leur première rencontre "si je l'avais déjà rencontré, je m'en rappellerais"
marryblack
Dec. 15th, 2011 09:17 pm (UTC)
Vouiiii c'est ça! J'adore cet épisode (je savais que ce moment était en rapport avec une série et je crois même que j'avais capté que c'était Farscape, mais du coup ça devient 1000 fois plus drôle de suite xD)
Mais d'un bout à l'autre il est génial, même avant d'avoir cette ref là (la parodie de Star Trek est mythique aussi)

Et je me rapelle pas de la première rencontre CamVala (je suis même pas sûre de l'avoir vue d'ailleurs) mais du coup ça donne envie de la voir juste pour de un les revoir (parce que c'est quand même mes chouchou (outre chouchou qui est mon chouchou #1 cf icon) et de deux capter des ref après coup xD
soleil_ambrien
Dec. 16th, 2011 09:04 pm (UTC)
Mouarf, ton article me donne envie de rattraper mon retard dans la série, et je pense que c'est normal. ^^

Et docn, je plussoie tout ce qui a été dit : l'humour, le slash, le mind control... C'est vraiment très chouette, en effet !
flo_nelja
Dec. 16th, 2011 09:42 pm (UTC)
Oui, oui, je n'irai pas jusqu'à dire que c'est le but poursuivi, mais c'est un effet secondaire très bienvenu !
( 19 comments — Leave a comment )